OPQUAST – Le référentiel à adopter !

Depuis mes débuts en formation j’ai cherché à respecter les bonnes pratiques. Mais qu’entend-on par bonnes pratiques ? Pas toujours évident à préciser, d’autant qu’elles évoluent au fil du temps et des évolutions techniques.

J’ai cherché à suivre les recommandations de certaines organisations, comme AccessiWeb ou le RGAA de l’état français. Mais s’ils sont très précis dans les domaines de l’accessibilité aux personnes handicapées, ils ne concernent pas nombre d’autres bonnes pratiques pourtant bénéfiques à la conception et l’utilisation des sites web.

Aussi, je suis depuis plusieurs années l’évolution d’un autre référentiel dénommé OPQUAST et qui m’apparait comme complémentaire et plus large puisque traitant de points de design, d’accessibilité, de performances, de code, d’utilisabilité, de référencement naturel, et autres points indispensables au bon usage d’un site web pour un large public.

Un ouvrage papier et e-book sont d’ailleurs disponibles, dont la lecture mérite vraiment le temps à y consacrer : QUALITÉ WEB – Les bonnes pratiques pour améliorer vos sites. A lire sans modération, et il y a du travail, 217 points de contrôle au total !